BoB – Bug out Bag – l’eau partie 1 (frontier pro)

mat | le 16/03/2013

Bug out bag, l'eau : frontier pro

Nous voilà à nouveau dans la série BoB – Bug out BagNous avions déjà abordé le sujet du sac, de l’éclairage, des armes blanches et de la cuisine, nous entamons aujourd’hui un point indispensable du BoB – Bug out Bag : l’eau. Et surtout comment purifier, filtrer et transporter de l’eau ?

Bug out bag, l'eau : frontier pro

Bug out bag, l’eau : frontier pro

Choisir son matériel

Dans cette chronique nous allons aborder le sujet de l’eau dans le sac de survie 72h ou BoB – Bug out Bag. Une fois de plus, on part pour 72h d’autonomie, pas la peine de s’encombrer avec 50 litres, vous n’irez pas loin avec 50kg sur le dos. Rappelons qu’un litre d’eau = 1 kilo… Séparons donc la question de l’eau en 2 partie, la potabilité et le transport.

Filtrer et purifier

Avant toutes choses, il est bon de savoir que l’eau que vous souhaitez boire doit être toujours claire et si possible en mouvement. Mais attention, une eau, même parfaitement claire, peut être contaminée par un ou plusieurs facteurs. Les risques radiologiques (Fukushima), les risques chimiques (agricoles ou industriels) et les risques microbiologiques (protozoaires, bactéries, cyanobactéries, parasites et virus) sont les principales causes qui rendent l’eau impropre à la consommation.

Il faut donc faire la différence entre la filtration et la purification. La filtration vous permet d’éliminer les petits débris et dépôts en suspension dans l’eau mais ne garantit pas une eau potable a 100%. La filtration est habituellement faite au début du processus de purification de l’eau. En effet, il se peut que certaines bactéries ne soient pas éliminées par les filtres de 0.2 microns ou plus. Par exemple, la bactérie de la leptospirose a une taille comprise entre 0,1 et 0,2 microns. La purification permet de rendre l’eau potable sans risque de contagion.

Il existe donc 2 sortes d’équipement : les filtres et les purificateurs.

Les filtres

Les filtres

Le filtrage mécanique, dont le principe est de forcer l’eau à passer à travers des filtres en exerçant une pression, peuvent être plus ou moins complexes. En effet, on en trouve des versions manuelles avec une pompe ou fonctionnant grâce a l’aspiration au travers d’une paille.

Retrouvez ici le test du frontier pro de aquamira

Il existe énormément de filtres différents : membrane, céramique, cartouche (comme la brita de votre mamie),  fibre de verre. Évidemment, plus les pores du filtre sont petits et plus il est difficile de faire passer de l’eau au travers mais plus c’est efficace. Notons qu’en moyenne, la porosité des filtres que l’ont trouve dans le commerce est de l’ordre de 0.1 à 0.3 microns. Ils retiennent donc tout ce qui a une taille supérieure à cela. Alors que certains filtres utilisent simplement un filtre mécanique, d’autres sont complétés par un traitement chimique comme le charbon actif, des particules d’argent, etc. Ces modèles sont très pratiques car simples d’utilisation et sans risque à 99,99%.

Les purificateurs

Principes de purification

 

Voici différents principes de purification :

L’ébullition.
En portant l’eau à ébullition vous supprimerez tous les types de contaminants organiques. Cependant, cette méthode est inefficace contre les polluants chimiques et radiologiques.

Le traitement chimique
En ajoutant un produit chimique dans l’eau (Javel, iode, micropur, etc.). Inefficace contre les polluants chimiques, et très incertaine contre les parasites, cette technique est très efficace contre les virus et les bactéries à condition d’attendre au minimum 30 minutes (suivant le produit) avant de consommer l’eau.

Les UV
Les UVC bloquent la duplication de l’ADN des germes pathogènes. Les UV détruisent les microorganismes à condition d’oxygéner l’eau et de l’exposer au minimum 5h aux rayons du soleil, autant dire une éternité… Il existe des lampes UV portables mais si cette méthode est efficace a 99,99%, elle n’a aucun effet sur les polluants chimiques.

Vous pouvez aussi opter pour l’oxydation, la distillation ou l’osmose inverse mais je vous laisse vous rendre compte par vous même en recherchant des infos sur ces méthodes, que c’est presque impossible de mettre ça en place de façon efficace sur 72h de fuite.

Mon équipement

Je cumule les méthodes pour avoir toujours l’assurance d’avoir de l’eau pure à porté de bouche. C’est impensable d’essayer de survivre plus d’une journée sans eau. J’ai donc une paille filtrante Aquarima (Frontier Emergency Water Filter System), des pastilles Micropur (réparties en plusieurs endroit vu leur petite taille) et le filtre polyvalent Frontier pro de chez Aquamira.

Conclusion et avis

L’eau est essentielle dans la survie, c’est même l’un de ses fondements. Il ne faut surtout pas négliger cette partie du BoB, c’est pourquoi je vous recommande d’investir rapidement dans du matériel de filtrage et de purification. Vous ne le regretterez pas.

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération